Le psychologue est tenu au secret professionnel et au respect de la confidentialité des échanges. Ce secret peut être levé uniquement à la demande du patient et/ou dans le cas d’une suspicion de danger imminent pour le patient ou son entourage.

LE PSYCHOLOGUE EST-IL SOUMIS AU SECRET PROFESSIONNEL ?

QUELLES SONT LES DIFFÉRENCES ENTRE TOUS LES "PSY"?

Il est parfois difficile de s'y retrouver face à une multitude d'appellations "psy" en tous genres. Il est, pour le patient, important de comprendre et de différencier chaque termes : psychologue, psychothérapeute, psychiatre, psychanalyste... C'est après avoir compris ce que revêt chaque appellation que les patients seront les plus à-mêmes de s'orienter auprès de l'interlocuteur qui leur paraîtra le plus en adéquation avec leur demande.


A ce jour, en France, il y a que deux titres qui vous garantissent une formation solide et sérieuse : celui du psychologue et celui du psychiatre. 
Ces deux titres sont protégés par l'Etat et sanctionnés par un diplôme reconnu qui fait suite à un certain nombre d'années d'étude. Ceux-ci, surtout s'ils exercent en libéral, possèdent un numéro ADELI. Le numéro ADELI est un numéro délivré par la DDASS (Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales) du département où exerce le psychologue ou le psychiatre. Il garantie la conformité des diplômes. 


En ne consultant qu'un psychologue ou un psychiatre, vous vous assurez les services d'une personne réellement formée. N'hésitez pas à appeler la DDASS du département où ils exercent afin de vous assurer qu'ils aient bien un numéro ADELI et, en cabinet, assurez-vous qu'ils possèdent un numéro de SIRET.

Attention:

Depuis 2010, l'inscription au titre de psychothérapeute est protégé et subordonnée à la validation d’une formation en psychopathologie clinique.

L’accès à cette formation est réservé aux titulaires :

  • d’un diplôme de niveau doctorat donnant le droit d’exercer la médecine en France,

  • d’un diplôme de niveau master dont la spécialité ou la mention est la psychologie ou la psychanalyse.

MAIS, ce titre est également accessible aux professionnels justifiant d’au moins cinq ans de pratique de la psychothérapie à la date de parution de ce décret, même s'ils n'avaient de formation clinique au préalable.

Le psychologue :
Il existe différents psychologues. Celui que vous consultez pour des "problèmes psychologiques" est un psychologue clinicien. C'est un psychologue qui a fait un Master 2 Pro (anciennement appelé DESS soit cinq années d'études) incluant des stages en psychologie clinique. 
Il peut aussi se spécialiser à travers son expérience clinique et/ou des Diplômes Universitaire plus spécifiques.

Son outil de travail principal est la parole, mais il peut également utiliser l'art sous toutes ses formes, le jeu de rôles, la relaxation, etc. 
Il ne prescrit pas de médicament et n'est pas remboursé par la Sécurité Sociale. 

Nota bene : Le doctorat de psychologie n'est pas un diplôme permettant l'usage professionnel du titre de psychologue.

Le psychiatre :
C'est un médecin qui a étudié la médecine et s'est par la suite spécialisé dans les troubles psychiatriques. Il propose parfois des entretiens thérapeutiques au même titre que le psychologue mais son approche est souvent différente et souvent connotée "médicalement" et/ou "médicamenteusement".

Il peut prescrire un traitement lorsque cela s'avère nécessaire (antidépresseur, anxiolytique, psychotropes divers, ...) et est remboursé par la Sécurité Sociale. Il peut également proposer ou imposer (dans de très rares cas) une hospitalisation dans un centre spécialisé.

Le psychanalyste :
A l'heure actuelle aucun cycle d'études n'est sanctionnés par un diplôme de "psychanalyste". 
Ce dernier une personne qui utilise comme théorie et comme technique la psychanalyse née de Sigmund Freud et développée par lui-même mais aussi par d'autres psychanalystes comme Lacan, Bion, Winnicott... Là encore il convient d'être vigilant sur la qualité de la personne (soit psychologue, soit psychiatre, soit membre d'une société psychanalytique reconnue -SPP, SFP, ELP, Cause freudienne, API, etc).


Le développement personnel est en plein essor et nombreuses sont les associations ou organismes qui vous ouvrent leurs portent en vous garantissant un mieux être et une harmonie retrouvée. Soignez vigilants !